logo

 

 

la page sur la vanille la page sur le poivre la page sur le girofle les plantes médecinales et curatives de SAVA

 

EN CONSTRUCTION

Généralement la région SAVA est surtout connue pour être le centre mondial de la production de vanille Bourbon qui fait la réputation de Madagascar.

En réalité, avec la vanille plusieurs espèces d'épices des plus récjerchées au monde cohabitent avec la vanille dans cette région dont la nature semble bien généreuse en laissant pousser ces plantes naturellement sans apport de technologie ni d'intrants externes.

LE GIROFLE

Si la région d'Analanjirofo est deuxième en production vanilière après SAVA, cette fois-ci avec le girofle c'est SAVA qui occupe la deuxième place après Analanjirofo.

LE POIVRE

 

LES PLANTES MEDICINALES

200 familles de plantes représentées sur les 400 inventoriées dans le monde, 12 000 espèces à fleurs dont 9 000 endémiques

LES PLANTES MEDICINALES DE SAVA
tsitandrikibo
ambanivoa
pervenche de mada
gingiza

la sensitive ou mimosa pudique (Mimosa pudica) famille des Fabaceae (et anciennement aux Mimosaceae)

Les Mayas connaissaient les vertus relaxantes et antidépressives des feuilles.. C'était une plante médico-magique pour les anciennes populations amérindiennes des Caraïbes.

Aux Antilles françaises, la racine est traditionnellement utilisée en décoction contre le mal de gorge et la coqueluche.

Elle est utilisée en médecine traditionnelle en Afrique, en Inde et en Chine.

 

Catharanthus roseus

Noms malgaches de cette plante : arivotambelona, felatananamba, heladolo, rivotambelona, salotra (Bets.)…

Les Catharanthus comprennent huit espèces, sept malgaches et une indienne. Elles appartiennent à la famille des Apocynacées. La plus célèbre est la pervenche de Madagascar, Catharanthus roseus,

Les premiers navigateurs conservaient à bord des Catharanthus roseus pour ses propriétés anorexiantes, en vue d’une carence éventuelle en vivres. Elle aurait ainsi été disséminée dans divers pays.
Aux Antilles, on la prescrit en gargarisme (angine), et les feuilles broyées servent d’emplâtres contre les contusions avec ecchymoses.
Les malgaches utilisaient la pervenche de Madagascar pour ses propriétés  « coupe-faim », mais aussi curatives, comme vermifuge, contre les piqûres de guêpes, pour désinfecter les plaies, contre le paludisme… 
Les racines sont utilisées comme hypotenseur. Les décoctions de feuilles sont employées traditionnellement comme antidiabétique. C’est d’ailleurs en essayant de vérifier scientifiquement cette dernière activité, que des chercheurs, Noble et Svoboda, ont découvert  l’action antimitotique des parties aériennes de cette plante, en 1957.

Catharanthus roseus est la première espèce du genre à avoir été décrite par Linné sous le nom de Vinca rosea en 1758. Cette plante originaire de Madagascar pousse désormais dans la plupart des pays tropicaux et sub-tropicaux. Elle produit plusieurs alcaloïdes aux propriétés pharmaceutiques extrêmement importantes. Parmi ceux-ci, figurent la vincristine et la vinblastine, agents anti-mitotiques, ainsi que  l’ajmalicine et la serpentine qui sont des hypertenseurs.

Des travaux de recherche ont été effectués pour obtenir des produits hémi-synthétiques. Ces travaux ont abouti avec la mise au point de la vinorelbine en 1979, par le Professeur POTIER et son équipe. Cette molécule est commercialisée par les Laboratoires Pierre Fabre, sous le nom de Navelbine ®. Un vial de 1ml à un dosage de 10mg, sous forme injectable, est vendu 26,30 euros, par les Laboratoires Pierre Fabre aux établissements de santé en France.

aloe veraLes ALOES ou » Vahombe «ou Vahona » : ici Aloe divaricata
Ont de multiples vertus : elles sont cicatrisantes, renforcent les défenses immunitaires, agit sur tout l’appareil digestif. Il est utilisé en prévention de certaines formes de tumeurs et de maladies de dégénérescence. C’est aussi un anti-inflammatoire naturel. Il est considéré comme facteur de jouvence et de longévité en prise quotidienne.

Pour plus d'information sur l'aloe: http://www.creapharma.ch/plantes-medicinales-de-madagascar.htm

 

La citronnelle de Madagascar

Dotée d'une tige aux qualités aromatique, la citronnelle est aussi une plante médicinale, grâce à ses feuilles aux multiples bienfaits. Antispasmodique, antibactérienne, sédative, décontractante, elle soigne des pathologies diverses, comme les troubles digestifs, les états grippaux et la fièvre, la fatigue mentale, les douleurs articulaires et rhumatismales. La citronnelle contribuerait également à faire baisser le taux de sucre dans le sang.

Nom scientifique : Cymbopogon citratus

Noms communs : verveine des Indes, citronnelle de l'Inde, citronnelle de Madagascar, citronnelle de Java, herbe citron, jonc odorant

Nom anglais : lemon grass

Classification botanique : famille des poacées ( Poaceae )

Formes et préparations : décoctions, infusions, huiles essentielles

Propriétés médicinales de la citronnelle

Utilisation interne

Propriétés antispasmodiques, toniques digestives et calmantes : traitement des troubles digestifs, intestinaux ; diminution des flatulences et des crampes. Vertus bactéricides, anti-inflammatoires et hypotensives (décoction) : contre la fièvre et les refroidissements ou les états grippaux. Action sédative sur le système nerveux : contre les insomnies, le stress et l'anxiété.

Utilisation externe

Antidouleurs : calme les douleurs articulaires (arthrite), les rhumatismes. Décontractant musculaire : traitement des entorses, tendinites et élongations. Tonique : en cas d'état fébrile ou de fatigue, y compris mentale. Action répulsive : contre les insectes, et particulièrement, les moustiques.

Indications thérapeutiques usuelles

Troubles digestifs et gastro-intestinaux ; fièvre, états grippaux ; douleurs articulaires et musculaires ; rhumatismes ; états de fatigue, insomnie, stress, anxiété.

Autres indications thérapeutiques démontrées

Douleurs dentaires, problèmes cutanés tels que l' acné et la cellulite, aide à la perte de poids (action diurétique).

Histoire de l'utilisation de la citronnelle en phytothérapie

Si les propriétés médicinales de la citronnelle sont connues depuis l'Egypte antique, sur le sous-continent indien, cette plante est utilisée depuis plus longtemps encore. Aux Antilles, elle est un remède traditionnel pour faire baisser la fièvre, alors qu'en Afrique elle est utilisée dans le traitement d'affections comme la tuberculose et la malaria. Dans les pays tropicaux, elle est souvent plantée aux abords des maisons, afin d'éloigner les insectes.

Description botanique de la citronnelle

Plante vivace par ses rhizomes (tiges souterraines), la citronnelle n'a en commun avec le citron que l'odeur qu'elle dégage, lorsque l'on froisse ses feuilles. Originaire du sud de l'Inde et du Sri Lanka, cette plante de la famille des poacées (ou graminées) se développe également dans les régions tropicales des Antilles et d'Afrique, où elle est couramment utilisée comme plante médicinale. La citronnelle est une plante herbacée, aux longues feuilles étroites et linéaires, vert bleu, aux bords coupants. Ces feuilles, aux pédoncules en forme de branche, mesurent de 90 cm à 2 m. La tige de la citronnelle est creuse et bulbeuse : c'est sa base que l'on utilise en cuisine pour aromatiser les plats. La citronnelle a donné son nom à d'autres plantes avec lesquelles elle ne doit toutefois pas être confondue : la verveine citronnelle , la mélisse citronnelle et l'aurone citronnelle.

Composition de la citronnelle

Parties utilisées

En phytothérapie, les parties utilisées sont les feuilles, qui, une fois hachées et distillées, produisent l'huile essentielle.

Principes actifs

Citrals (65 à 86%), myrcène, géraniol, acide folique, vitamines B1, B5, B6, minéraux.

Utilisation et posologie de la citronnelle

Dosage

- L'infusion de citronnelle se prépare avec 15 g de feuilles fraîches pour 1 l d'eau. Trois tasses par jour peuvent être ingérées, pour lutter contre les états grippaux. Une tasse suffit, après le repas, pour faciliter la digestion ou favoriser l'endormissement.

- En décoction, la citronnelle peut être dissoute dans l'eau du bain ou utilisée en friction, pour lutter contre les états fébriles ou la fatigue mentale. Elle aussi stimulante et revitalisante, en bain de pieds.

- En faisant macérer 2 poignées de rhizomes et 2 poignées de feuilles, durant une semaine, dans 1 l de rhum, puis en filtrant, on obtient une lotion à utiliser en friction contre les moustiques.

- L'huile essentielle de citronnelle doit être diluée dans du macérât de millepertuis ou de l'huile de noisette pour être utilisée en massage contre les rhumatismes, les douleurs articulaires, les tendinites ou les entorses. Si elle peut être appliquée pure sur les irritations cutanées, il est conseillé de la diluer pour les peaux sensibles.

Précautions d'emploi de

Les feuilles de citronnelle contiennent des microfilaments, susceptibles de causer des lésions dans les voies digestives. Pour cette raison, il est essentiel de bien filtrer les préparations, les infusions ou les décoctions, destinées à un usage interne, avec un filtre à café, par exemple. L'huile essentielle, quant à elle, ne doit pas faire l'objet d'une utilisation interne sans avis médical.

Contre-indications

La citronnelle, utilisée comme plante médicinale, est déconseillée aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 3 ans.

Effets indésirables

Quelques rares cas d' allergie à l'huile essentielle de citronnelle ont été signalés.

Interactions avec des plantes médicinales ou des compléments

Pas d'interaction connue.

Interactions avec des médicaments

Pas d'interaction connue.

Avis du médecin

Des bienfaits reconnus

Beaucoup utilisée en cuisine, la citronnelle possède aussi des vertus thérapeutiques. Ce sont essentiellement les citrals et le myrcène qu'elle contient qui lui donnent ses propriétés à la fois antispasmodiques, antifongiques et antimicrobiennes. D'une manière générale, la citronnelle va inhiber les développements microbien et bactérien, dans le corps, qu'il s'agisse des voies urinaires, de l'estomac, du côlon ou du système respiratoire. La citronnelle peut également contribuer à la perte de poids, puisqu'elle est diurétique et permet l'élimination de l'eau et des nutriments non essentiels. Elle peut encore soulager les personnes souffrant de lumbago, de douleurs articulaires ou musculaires. Si d'autres plantes offrent, pour chacune de ces pathologies, les mêmes effets (et parfois à des degrés supérieurs), la citronnelle présente l'avantage de dégager un parfum très agréable.

Avertissements

Pour profiter de tous les bienfaits de la citronnelle, il est toujours recommandé de respecter les doses, qu'il s'agisse d'une préparation maison (une infusion, par exemple) ou d'une préparation conditionnée. En cas de doute ou si les symptômes persistent au-delà de quelques jours, il est nécessaire de consulter un pharmacien ou un médecin.

La recherche sur la citronnelle

Des recherches sont menées sur les vertus hypoglycémiantes (favorisant la baisse du taux de glucose dans le sang) des feuilles de citronnelle, qui ont une propriété eupeptique. Même s'il n'est pas encore question de traitement, l'utilité de la citronnelle, pour les personnes diabétiques, semble être démontrée. Des travaux portent également sur les effets du citral, principal composant de l'huile essentielle de citronnelle, pour empêcher les cellules cancéreuses de provoquer des morts cellulaires. Des recherches in vitro ont été effectuées dans ce sens, mais leurs résultats n'ont pas été vérifiés sur des espèces animales ou sur l'homme. Des résultats plus prometteurs ont d'ores et déjà été obtenus en matière de prévention de certains cancers, particulièrement du côlon, du tube digestif, du poumon, du foie et de la peau.

 

4épingles

LE 4 EPINGLE, ou dartre

Propriétés médicinales

Riches en acide chrisophanique, excellentes propriétés antiprurigineuses,

: Le fruit et le jus de feuilles en application, contre les dermatoses, ; la tisane de feuillesfait baisser la tension, cesser les troubles de la ménopause. La décoction d'écorce en gargarisme est un remède de la "rage de dents". Celle de feuilles combat le ténia.

Var. Cassia occidentalis ou Senna occidentalis

 

HARONGAGNA

Harungana Madagascariensis (harongana, fohatra)

La gomme colorée qu’exsude cet arbre entre dans la préparation d’un onguent contre la gale. Les feuilles sont exploitées en pharmacie pour stimuler les fonctions digestives, apaiser les douleurs intestinales et gastriques.

 

ROMBA

rombaarbrisseau 1 m haut on utilise les feuilles en infusion pour les maux de tete

voyage et tourisme à SAVA de Madagascar

La cote de la vanille